Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 20:55

India-Varkala-pêcheVarkala offre à tous ceux qui s'y rendent une oasis de détente et de paix après les grandes villes et leur rythme effréné et parfois chaotique. Nous y sommes arrivés avec l'intention de s'y reposer pour quelques jours seulement. Cela n'a pas été long avant de décrocher et de s'y installer. La vie ici est assez relax et  cela ne coûte pas cher donc facile de coller. La plage est magnifique et bien protégée à cause des falaises qui l'entourent. Les restos, cafés et magasins surplombent la plage et un air hippie des années 60 y règne.

 

Les pêcheurs locaux vident leurs filets sur la plage et on a même eu droit à un curieux phénomene qu'on a surnommé "la pêche miraculeuse"! C'est en fait des milliers de petit poissons volants tout autour de nous qui se jetaient sur le sable!!! "C'était complètement fou", vous diront les enfants!  Les Indiens se dépêchaient de les ramasser et de les mettre dans leur cabas.

 

En plus, nous avons rencontré une autre famille québécoise en tour du monde! Nous avons tout de suite "cliqué" et partagé un tronçon de voyage avec eux.  Jetez un coup d'oeil à leur aventure en suivant le lien suivant:

 

www.almamaterre.wordpress.com

 

Les plages sont merveilleuses, mais on doit faire attention au courant qui nous tire littéralement en mer si on ne fait pas attention! On peut aussi se faire déporter de plusieurs centaines de pieds en peu de temps.

 

Varkala was a peaceful oasis that kind of took us by surprise.  We had not India-Varkala-pêche2made any reservations as we were traveling off season and knew that finding affordable accomodations would be relatively easy. We found a great spot with two rooms just a stones throw from the ocean. The staff was very accomodating and we agreed on a comfortable rate for a multi-night stay. The first morning we woke up to a pancake breakfast served up by one of the staff for free! Thick pancakes rolled with banana, coconut and caramelized brown sugar cane and coffee- WOW!!! What a treat after weeks of traditional indian breakfasts of dosas (thin crepe), idli (plump white pancake) and vadai a sort of fried donut.

 

Varkala is famous for its beaches, cliffs and is a chillax place that will take you back to the hip, peace & love 60's era the moment you set foot there. You may want to take a leasurely breakfast on the cliffs, go for a swim in the ocean and come back for an ayurvedic message or yoga class with a master for the afternoon. At night you can enjoy one of the many local cliff top/beach side restaurants that show off the daily catch of swordfish, red snapper, marlin and the likes. You can often spot India-Varkala-pêche3local fishermen unloading their catch right on the beach from their nets. We were actually witness on a couple of occasions to what one might call the miraculous catch! We'd be standing ankle deep in water just shooting the breeze and all of  sudden hundreds of fish would just start jumping out of the water right in front of us!!! It was totally crazy! The locals would run all over trying to catch them in mid air and throw them onto the beach to pick up later! It was hysterical, what a blast!

Partager cet article
Repost0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 18:51

Jusqu'à maintenant, pour se déplacer d'une ville à l'autre, nous avons pris des taxis privés, question de facilité et de confort.    Pour essayer de réduire les dépenses,  nous optons cette fois-ci pour le bus local et le train.  Comme on est dans une petite ville, c'est moins stressant de prendre l'autobus.  On avait essayé d'expérimenter à Pondichérry, mais la gare d'autobus nous avait  complètement effarés par l'effervescence, la quantité de bus, de guichets...  Donc, tôt le matin, on part de notre guest house pour la gare.  L'autobus est déjà là!  Les chauffeurs nous donnent un coup de main pour entrer tous les bagages.   Il n'y a pas de compartiment à bagages.  Nos bagages sont distribués un peu partout à bord. Dans chaque autobus, il y a un chauffeur, un portier et un préposé aux billets.  On paie dans l'autobus.  On n'a pas eu le temps de manger, on pensait bien avoir le temps de s'acheter des collations avant de partir, mais il faut déjà quitter.  Pas de problème, à chaque nouvelle gare d'autobus, des vendeurs vous offrent, aux fenêtres ou à même le bus, des fruits, beignets...   L'autobus est vite bondé et la musique indienne joue à tue-tête.  Les paysages sont magnifiques et vaut mieux les regarder que de regarder la conduite.  À chaque courbe, le klaxon est de la partie!  Et il y en a des courbes! 

On arrive à Kottayam vers 11h45 dans une chaleur étouffante.  On doit marcher avec tous les bagages jusqu'à la gare de train sur un chemin assez accidenté.  On s'informe pour le train pour Varkala.  Je comprends qu'il part dans 3 h, mais en fait, l'embarquement est immédiat.   On se rue vers le quai 1 et on hisse les bagages à bord.  De justesse! Dans l mêlée, Kassandra perd sa sandale.

Encore là, pas de temps pour acheter de la bouffe et de l'eau, mais on est en Inde!  Finalement, on bouffe tout le long du trajet de 3 heures.  Au menu : du riz et du dhal, des galettes d'arachides, des bananes frites, des beignets de lentilles frits, du café et du thé chai...  Pour de l'eau, quand on entre en gare, on peut descendre... Les vendeurs se dépêchent de vous offrir de l'eau froide, des boissons gazeuses... Ils vont même traverser les rails pour vous accomoder! 

On arrive à destination!  En fait, on doit s'informer pour s'assurer qu'on est bien arrivés à Varkala.  Contrairement à toutes les autres gares où on s'arrêtait environ 10 à 15 minutes, cette fois-ci, on arrête environ 2-3 minutes, mais on ne le savait pas avant.  On se grouille!  Je descends en premier avec des bagages.  Kassandra me suit! Kevin me passe Gregory et des bagages.  Déjà le train se met en route.  Kevin et les garçons sont toujours à bord!  Je lâche un cri de mort.  Kevin lance d'autres bagages et saute.  Anthony et Timothy sautent aussi avec leurs bagages.  Ouf!  On a eu chaud et peur!!!!! C'est drôle maintenant, mais quand on voit le train accélérer et que la moitié de la famille est encore à bord, c'est un peu, beaucoup inquiétant!  Disons que nous avons tout de suite discuté de notre stratégie pour le prochain train!

On est arrivé! Fiou!

Partager cet article
Repost0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 18:38

DSC_0456.JPG

On est arrivé en rickshaw!  Les enfants ont commencé par une randonnée à dos d'éléphant. Notre éléphant Lucky est une femelle de 25 ans.   Se tenir à dos d'éléphant n'est pas évident surtout pour un petit bonhomme comme Gregory.  Il trouvait qu'il était juché bien haut. 

Ensuite, les enfants ont pu laver l'éléphant.  L'entraîneur a demandé à l'éléphant de se coucher et les enfants l'ont arrosé, brossé, caressé...

La cerise sur le sundae :  Chacun leur tour, ils ont pu s'asseoir sur l'éléphant qui les a aspergés d'eau avec sa trompe!  Gregory ne voulait pas y aller seul donc il est allé avec Kassandra.  

Quel moment!  Les enfants étaient ravis!

Partager cet article
Repost0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 17:58

Un bain de foule au coeur de la vieille ville de Madurai ne laisse personne indifférent! Les rickshaws et les taxis rivalisent dans les petites ruelles où les vaches et les chèvres se mêlent à la foule. On brûle les déchets qui jonchent le sol un peu partout; les hommes urinent partout sur les murs et l'odeur générale est assez atroce.  Par contre, la visite du temple Sri Meenakshi, construit aux alentours de 1560, en vaut la peine! Pour entrer dans le temple, il faut laisser ses chaussures à la consigne et avoirs les jambes recouvertes, donc pas de short.  Kevin et Anthony ont dû porter le lungi, le drap enroulé autour de leur taille. 

La plupart des restaurants sont sur les toits et offrent des vues magnifiques sur le temple.  Pour la bouffe, c'est encore succulent.  On trouve du naan délicieux pour 10 roupies la pièce.  On mange des beignets frits frais de lentilles (dhal)  pour 3 roupies le morceau.   On boit du Appy fizz, qui goûte le moût de pommes, pour le tiers du prix.

On y reste 3 jours pour permettre à Timothy de se remettre d'un mal d'oreilles. Mais cette destination ne méritait pas autant de temps, selon nous.

On prend un taxi privé jusqu'à Thekkadi.  Les paysages sont magnifiques...

Partager cet article
Repost0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 17:44

Inde---Tanjavur 1004We sent stuff home to lighten the load. What we thought would take 15 minutes took 4hrs. We had 15kgs to return and the postmaster told us it would cost roughly 1500 rupees (30$ CAD) to send to Canada. After waiting three hours including multiple pauses, lunch breaks and 2 major power failures, we ended up paying 4 times as much and getting our stuff boxed by the local tailor! He found an old box, stuffed all of our souvenirs into it then taped it and sewed a cloth bag around it then sealed it with wax. That cost an extra 300 rupees! We hope the box gets home safely!!! (it did indeed and quite faster then we expected : 11 DAYS instead of 30). 

 

more to follow...

 

La visite du temple.  On prend un tuk tuk jusqu'au temple.  Notre chauffeur propose de nous attendre et de garder nos chaussures (car il faut visiter le site pieds nus).  On accepte, on se demande toujours si on le reverra et si on reverra nos chaussures, mais en inde, il faut apprendre a faire confiance.  Le temple peut etre visite tot le matin ou en fin de journee!  Nous optons pour la fin de journee.  Bonne decision, la lumiere est fantastique.  Comme plusieurs autres temples en inde, un elephant et son maitre son a l'accueil.  L'elephant benit de sa trompe les nombreux hindous, en echange de quelques roupies glisses dans la trompe.  Un elephant tres lucratif!  On a encore droit aux nombreuses demandes de  photos.  Je me demande vraiment ce qu'ils font avec ces photos. Ils sont tellement contents qu'on accepte!  Toute la famille se depeche de prendre la pose!

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 07:45

On a quitté Mamallapuram pour Pondicherry en Taxi privé qu'on a partagé avec Marina Costas de Suisse. On a trouvé une chambre avec 6 lits dans le New Guest House de l'Ashram Sri Aurobindo.  Le silence y est de mise.  Pas de télévision!

Réveil à 4 h 30 pour la méditation du matin (pas obligatoire).  Par contre, pour ces adeptes qui sont supposés respecter ces règles du silence et du respect, c'est plutöt paradoxal, car ils font un bruit d'enfer au réveil...  Donc méditation ou pas, on est réveillé!  

Pondicherry, c'est vraiment très joli! On y sent vraiment l'atmosphère française!

 

À suivre! 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 07:41

Près de la piscine de notre hôtel, allongés dans les transats, on se sent presque à l'époque coloniale.  Les voitures Ambassadeur sont partout!  Les serveurs, tous Indiens, habillés de blanc, sont aux petits soins et nous demandent sans cesse : "Anything else Mam!" en secouant leur tête de chaque côté.  

 

À suivre!

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 07:37

Magnifique!  Quel beau village!

On est arrivé en plein Pongal (fête des moissons).  Le taxi ne pouvait entrer dans le village.  Il nous a laissé à 2 km de notre hôtel!  Il fallait nous voir avec tous nos bagages sous un soleil de plomb au milieu de millions (et j'exagère à peine) d'Indiens en plein festival.  

À suivre! DSC_0485.JPG

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 14:46

Happy Bongal!  c'est dimanche, c'est fête et presque tout est fermé! 

On  est parti explorer les environs, mais Chennai est vraiment une grande ville.  Encore une fois, on n'habite pas dans le secteur touristique donc tout le monde nous observe.  Les gens sont vraiment amicaux! Les gens nous sourient, nous serrent la main, nous permettent de les prendre en photo.  Encore une fois, les gens touchent les enfants.  Ils pincent les joues de Gregory, qui déteste cela. 

Pour le petit déjeuner, on a pris des jus frais et de succulents samosas (5 roupies par samosas, c'est l'équivalent de 10 cents).  

On a décidé de prendre un tuk tuk; le chauffeur nous avait dit qu'il nous amènerait aux endroits de shopping.  Les tuk tuk en Inde, c'est comme ceux de lBangkok, en Thaïlande.  Ils nous amènent aux endroits touristiques et touchent une commission.  Mais comme on n'avait rien à l'agenda ni aucun endroit à aller, c'était plus tolérable.  La marchandise était vraiment trop chère, mais que c'est beau!!!!

Pour le souper, on a essayé de nouveaux plats.  

Au menu :

-Chapathy 

-Parotha Kuruma

-Sambar vandai 

-Poori potato

-Oothapam

-Dosai

Que c'est bon!  Les enfants adorent!  Timothy n'arrête pas de dire qu'il reviendra en Inde pour prendre des cours de cuisine.  Il aime vraiment la cuisine indienne.  En ce qui concerne Gregory, il picore, mais il essaie doucement.  Il trouve que ça brûle dans sa bouche.

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 04:03

Nous sommes partis de Bangkok, on est allé jusqu'à Mumbai et on est redescendu à Chennai!!! Nos vols avec la compagnie JetAirways ont été super!  Excellent service et petites attentions (débarbouillettes à l'arrivée, journaux...) malgré qu'on soit en classe économique.  Et les repas : miam! 

 

Petite anecdote : En Inde, aux postes de sécurité, il y a deux allées, celle des femmes et celle des hommes.  Disons que cela donne le ton,  Aussi Kassandra portait des shorts assez courts dans l'avion (on n'y avait pas pensé), donc beaucoup de regards se portaient sur elle.  À notre arrivée, elle a remédié à la situation en se mettant des pantalons.  On va porter plus attention à notre tenue vestimentaire.  

 

Habillement

Contrairement à d'autres pays où la tenue traditionnelle est portée seulement de façon folklorique, ici presque toutes les femmes qu'on rencontre porte le saree ou le salmar kameez (une tunique portée sur pantalon). 

 

L'Inde, c'est tout à fait ce à quoi on s'attendait : la chaleur, les gens, les bidonvilles (slums), la saleté, l'odeur omniprésente d'encens, d'urine et de "boules à mites ", les klaxons, la conduite (encore à gauche) complètement folles (les gens ne regardent pas dans leur miroir, ils roulent sur les lignes de division...).  

Quand on voit les bidonvilles qui sont partout parsemés autour des aéroports, dans les villes, dans les espaces libres..., on a de la difficulté à croire que c'est réel, que des gens vivent là.  Les bidonvilles encerclent l'aéroport.  Collés sur les remparts s'entassent des cabanes avec des toits de tôle. Les vêtements sèchent.  Des boîtes de carton, des affiches...  ferment les murs. Et sur les toits, les enfants courent en faisant voler leurs cerfs-volants.  Et ce n'est pas un film. 

 

Bouffe

Pour la bouffe, notre premier repas a été délicieux.  En fait, on parlerait davantage de collation. Au restaurant végétarien OKadeys sous notre hôtel, sur leur menu de 8 pages, on ne pouvait commander que parmi une dizaine de sélections.  Donc comme on ne reconnaissait aucun nom de plat, on a regardé notre voisin et on demandait la même chose. Belles découvertes!

Au menu : "Idly", petits pains blancs qui goûtent le couscous; "Dosai", espèce d'immense crêpe cuite seulement sur un côté et "poori potato", genre de petits pains gonflés frits dans l'huile.  Tous ces pains sont servis avec des petits bols de chutney, de dhal ou de légumes au curry. On trempe les pains dans les sauces.  Pour manger, pas d'ustensiles.  On utilise la main droite, on casse le pain et on ramasse la nourriture avec le pain.  

 

L'Inde ne laisse personne indifférent et on a eu tous les commentaires et avertissements de ceux qui sont venus avant nous.  On va se faire notre propre idée.  Par contre, deux avertissements me préoccupent davantage : l'eau et les moustiques.  Chaque fois que je vois un moustique, je pense malaria.  Et quand on achète l'eau, on s'assure que le bouchon est vraiment bien scellé...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de kassryan.over-blog.com
  • : Mon Tour Du Monde 2010-2011 My Trip Around The World 2010-2011
  • Contact

Profil

  • kassryan.over-blog.com
  • Nous sommes la famille Ryan-Gélinas! Pendant 8 mois, nous faisons le tour du monde! Suivez nos aventures sur notre blog de voyage!
  • Nous sommes la famille Ryan-Gélinas! Pendant 8 mois, nous faisons le tour du monde! Suivez nos aventures sur notre blog de voyage!

Recherche

Archives

Liens